TriArtis est une maison d’édition littéraire, ouverte à toutes les idées intempestives et créations originales, privilégiant la correspondance, le théâtre et les formes brèves. En savoir +

logo des éditions TriArtis

menu facebook youtube instagram twitter loupe

Recherche sur le site

couverture du livre : Les tribulations d'un réensauvageur contrarié !

Les tribulations d'un réensauvageur contrarié !

Philippe Guerlet

Collection Histoire Récit Fiction

ISBN : 978-2-490198-27-6

livre papier17€

Nouvelles tout en humour des aventures de Théo, jeune éco-activiste en colère.

 Le livre  Les extraits  L'auteur

Le livre

Ces nouvelles relatent les aventures de Théo, jeune éco-activiste en colère. Lassé d’avaler des couleuvres, exaspéré par les compromis, les lenteurs et les mensonges qui empêchent de prendre en compte la défense des animaux, cet intrépide actif imagine des stratégies d’éclat. Sans jamais recourir à la violence, il invente mille et une facéties, décalées et radicales pour faire bouger les habitudes, mobiliser les énergies et mettre en lumière les militants du monde associatif qui se battent au quotidien pour sauvegarder la vie sauvage en France, et partout où elle est menacée dans le monde.

Avec un humour insolite, la plume de Philippe Guerlet trace un récit désopilant. Une manière judicieuse de servir la cause, comme l’écrit Allain Bougrain-Dubourg.

L’auteur a souhaité en outre donner la parole à la fin de chaque histoire à une ou plusieurs associations / ONG spécialisées dans la problématique évoquée. Et quelques dessinateurs humoristiques n'ont pas manqué à l'appel !

Télécharger le dossier de presse.

Incroyable le nombre de lapins au cul blanc qui traversaient devant lui. Il faut dire que, à part les gros porteurs qui pouvaient soit les transformer en carpettes ultraslim en leur roulant dessus, soit les catapulter jusqu’à Villeneuve-la-Garenne avec la puissance de leur réacteur, les lapins n’avaient pas de prédateur sur zone.

Théo arriva en dix minutes devant l’entrée du bâtiment réservé au fret d’Air France, où étaient entreposées les cargaisons en transit vers d’autres destinations internationales.

Comme espéré, la porte grillagée donnant accès au site sécurisé de l’aéroport de Roissy n’était pas fermée. Le cadenas non verrouillé avait été « négligemment » posé sur la poignée par une main complice. Muni de ses jumelles à vision nocturne achetées facilement chez Nature & Découvertes - fut un temps où il fallait être encarté au KGB pour en être doté -, Théo avançait, courbé, à découvert sur la grande étendue herbeuse qui le séparait du hangar convoité. Incroyable le nombre de lapins au cul blanc qui traversaient devant lui. Il faut dire que, à part les gros porteurs qui pouvaient soit les transformer en carpettes ultraslim en leur roulant dessus, soit les catapulter jusqu’à Villeneuve-la-Garenne avec la puissance de leur réacteur, les lapins n’avaient pas de prédateur sur zone.

Philippe Guerlet

Philippe Guerlet

Mais qui est Philippe Guerlet ?

Vous dire que c’est à la fois un jeune auteur et un vieux routier de l’écologie, défenseur de la faune, ne suffit pas.

De nombreux amis le considèrent comme un chevalier arborant le logo de son association sur le coeur, chevauchant tous azimuts pour recuillir des témoignages aux quatre coins de la planète, avec l’écriture pour fer de lance.

Que dit-il de lui ?

« J’ai choisi d’effectuer mon ‘coming-out’ naturaliste à l’aube de la cinquantaine. Alors, j’ai co-fondé le portail Internet www.faunesauvage.fr »

Un site qui fait aujourd’hui référence. Philippe Guerlet conçoit des voyages qui permettent d’admirer en sa compagnie les plus belles migrations du monde animal.

Il multiplie les activités : publie des reportages en lien avec l’environnement, juge des concours photographiques et, pour couronner le tout, organise à ses heures perdues des festivals autour de la préservation de la nature.

Interrogé sur la réalisation de son premier livre, intitulé avec un humour bien à lui, Les Tribulations d’un réensauvageur, contrarié ! Philippe se dit heureux d’avoir ajouté une nouvelle corde à son arc :

« Après avoir utilisé l’appareil photo comme outil de sensibilisation du grand-public, je m’essaye aujourd’hui à l’écriture, afin d’alerter l’opinion sur le drame qui se joue devant nos portes : la sixième extinction de masse des espèces. »

Du même auteur