TriArtis est une maison d’édition littéraire, ouverte à toutes les idées intempestives et créations originales, privilégiant la correspondance, le théâtre et les formes brèves. En savoir +

logo des éditions TriArtis

menu facebook twitter loupe

Recherche sur le site

affiche de l'événement

Expo

Designing Dreams, a celebration of Leon Bakst

Du dimanche 23 octobre 2016 au dimanche 15 janvier 2017 de 11h à 19h

Villa Sauber, Nouveau Musée National de Monaco

 Infos pratiques  Présentation  Le livre  Les auteurs  La presse

Villa Sauber, Nouveau Musée National de Monaco

6 €

de 11h à 19h

« Designing Dreams, A Celebration of Leon Bakst », conçue en collaboration avec le Professeur John E. Bowlt de l’University of Southern California et en association avec de nombreux chercheurs et prêteurs internationaux, est une exposition organisée autour des collections du Nouveau Musée National de Monaco et du dépôt permanent de la Société des Bains de Mer.

Leon Bakst (né en 1966 à Grodno – actuellement Biélorussie – et mort à Paris en 1924 ) est principalement connu et célébré pour les décors et les costumes chamarrés qu’il conçut pour la compagnie des Ballets Russes à Paris, Londres et Monte-Carlo, au cours des années 1910 et au début des années 1920. Ses réalisations éblouissantes ont participé au triomphe mondial de spectacles emblématiques tels que Schéhérazade, Le spectre de la Rose, Narcisse, L’Après-midi d’un Faune, Daphnis et Chloé, Le Dieu Bleu, ou encore La Belle au Bois Dormant. Puisant son inspiration dans les cultures antiques de la Grèce, de la Perse et du Siam autant que dans l’art populaire russe, Leon Bakst a opéré une synthèse entre l’art de l’Orient et le Modern Style.

Considérant le théâtre comme une œuvre totale dans laquelle chorégraphie, musique, costumes et décors étaient d’une importance égale, et travaillant en étroite collaboration avec des artistes comme Serge Diaghilev, Vaslav Nijinsky, Jean Cocteau, Isadora Duncan, Ida Rubinstein et Igor Stravinsky, Bakst a transformé la perception du ballet.

L’exposition « Designing Dreams, A Celebration of Leon Bakst » met en lumière les plus belles réalisations de Bakst pour la scène, mais elle entend aussi démontrer son influence décisive dans le domaine du design textile. Répondant à l’invitation du NMNM, le plasticien et chorégraphe contemporain Nick Mauss s’est inspiré des maquettes de tissus imprimés dessinées par Bakst dans les années 1922-1924, pour concevoir un décors monumental déployé dans les espaces de la Villa Sauber, comme une évocation et un hommage à l’exubérance des œuvres de Bakst.

Enfin, l’influence des créations de Bakst dans la mode fait l’objet d’une présentation exceptionnelle de plusieurs modèles accessoirisés d’Yves Saint Laurent ainsi que des planches de la collection Saint Laurent – rive gauche de 1991, directement inspirée par les dessins et costumes de Schéhérazade.

L’exposition « Designing Dreams, A Celebration of Leon Bakst » présente plus de 150 dessins, maquettes et costumes de scène, dans un parcours inédit inspiré par le rêve, documenté par de nombreuses archives d’époques et ponctué par les œuvres d’artistes tels que Jean Cocteau, Valentine Hugo ou encore George Barbier, ayant contribué à la diffusion du fameux « Art décoratif de Leon Bakst ».

Léon Bakst

Léon Bakst

Peintre russe, il devient en 1898 l’un des fondateurs avec Diaghilev du mouvement Le Monde de l’Art.

Il expose à Paris, à la Galerie nationale, et est chargé de l'aménagement décoratif de l'exposition russe au Salon d'automne en 1908.

Il devient, dès leur naissance, le collaborateur privilégié des Ballets russes, pour lesquels il réalise costumes et décors jusqu’en 1921.

Sa page wikipedia

Olga Medvedkova

Olga Medvedkova

Née à Moscou et diplômée de l’Université Lomonossov, elle est docteur en histoire et civilisation de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (Paris) où elle a croisé la crème des intellectuels français. Habilitée à diriger les recherches à la Sorbonne - Université de Paris IV, elle a été l’une des premières pensionnaires de l’Institut National d’Histoire de l’Art.

Actuellement chercheur au CNRS, elle a publié de nombreux ouvrages et articles consacrés à l’art russe, et à l’histoire et à la théorie de l’art et de l’architecture (dont Jean-Baptiste Alexandre Le Blond, architecte (Baudry, 2007) qui a obtenu le prix Marianne Rolland Michel), des essais, des traductions, y compris de Kandinsky, de Bakst et de Pouchkine, ainsi qu’une pièce de théâtre et un roman, chez Mazenod, Fayard, Gallimard, Les Presses du réel, TriArtis et Alain Baudry & Cie. Certains de ces ouvrages ont reçu des prix prestigieux. Elle a publié aussi L’art russe (Mazenod, 1991) et de l’Histoire de Saint-Pétersbourg (Fayard, 1996). En 2014, Olga Medvedkova a reçu le prix de la Révélation de la Société des Gens de Lettres et dirige actuellement le projet collectif international « Les Européens, ces architectes qui ont conçu l'Europe », dans le cadre du Labex EHNE (Écrire une Nouvelle Histoire de l’Europe).

Son site : olgamedvedkova.blog4ever.net

Sa page Facebook

DANSE - Janvier 2017

presse

Voir l'article en entier