TriArtis est une maison d’édition littéraire, ouverte à toutes les idées intempestives et créations originales, privilégiant la correspondance, le théâtre et les formes brèves. En savoir +

logo des éditions TriArtis

menu facebook twitter loupe

Recherche sur le site

affiche de l'événement

Festival

Russkaya Literatura

Du vendredi 05 octobre 2018 au dimanche 07 octobre 2018

Centre spirituel et culturel orthodoxe russe
1 quai Branly - 75007 PARIS

 Infos pratiques  Présentation  Les livres  Les auteurs

Centre spirituel et culturel orthodoxe russe
1 quai Branly - 75007 PARIS

Entrée libre

L'édition 2018 sera sur le thème du Grand Nord.

Horaires : Le vendredi de 15h à 20h, le samedi de 10h à 21h et le dimanche de 10h à 20h

Retrouvez les Editions TriArtis sur le stand de Borealia.

Plus d'informations sur le site www.russkayaliteratura.fr.

Agnès Akérib

Agnès Akérib

Née au pied des Pyramides. Etudes supérieures (documentaliste, lettres, Chroniqueuse pour des éditions d’art. Responsable de communication et de marketing pour le Groupe Hachette (Castors Juniors). Collabore en tant que rédactrice et créatrice graphique à RTL (Information et Publicité) et diverses filiales du Groupe TF1 (TF1 Entreprises, Une Musique). Journaliste au Midi Libre. Directrice de collections aux Éditions La Méridienne / Desclée de Brouwer. Conseillère littéraire et responsable de la création artistique aux Éditions TriArtis.

Auteur de « Mademoiselle Rachel, l’Étoile filante », « Fracasse et d’Artagnan chez les Tsars », avec Isabelle Cousteil, et diverses nouvelles (ouvrages collectifs « A Monna Lisa, Le Louvre, Paris », chez TriArtis « Comme un ours en page », chez Pippa Editions...)

Carole Thibaut

Carole Thibaut

Carole Thibaut est à la fois comédienne (théâtre, télévision, cinéma), metteur en scène et auteur de pièces de théâtre et d’adaptations. Elle s’est formée à l’ENSATT et a également suivi les cours de scénario de la FEMIS. Après avoir terminé sa formation, elle crée la Compagnie Sambre. À partir de 2001, Carole Thibaut s’oriente exclusivement vers les écritures contemporaines, mettant en scène le plus souvent des textes inédits tels que Comment te le dire d’Armando Llamas ou Et jamais nous ne serons séparés de Jon Fosse. Elle est titulaire de plusieurs prix et a reçu notamment, en 2006, la bourse de la Fondation Beaumarchais pour sa pièce Été.

www.compagniesambre.org

Claudine Vincent

Claudine Vincent

Après avoir découvert le théâtre très jeune au cours d’un spectacle d’école primaire, après avoir tenté l’écriture avec des poèmes naïfs mais sincères au collège, puis écrit « sérieusement » des chansons pour divers chanteurs (Michel Delpech, Isabelle Aubret, Juliette Gréco, entre autres...), Claudine Vincent prend des cours d’art dramatique avec Mary Marquet, Maurice Escande et Béatrix Dussane, puis entre au Conservatoire d’art dramatique de Paris. C’est alors qu’elle abandonne ses ambitions de comédienne pour se consacrer à ses enfants.

Après quelques années de « femme au foyer », après avoir écrit quelques romans jamais publiés, elle s’occupe d’une agence de comédiens, fait de la production d’émissions de télévision pour France 2 et France 3, écrit des nouvelles pour des magazines, puis devient responsable de promotion dans la maison de disques « Une Musique ». C’est alors que le théâtre la rattrape. Elle joue diverses pièces, classiques et modernes, participe à des séries télévisées, tourne quelques films (Contre-enquête de Franck Mancuso, avec Jean Dujardin !). Mais l’écriture reste toujours une nécessité. Elle écrit des spectacles pour le Festival de la correspondance de Grignan, invente de courtes histoires qui vont devenir des nouvelles publiées chez TriArtis.

En tant que comédienne, elle participe en 2014 au spectacle Les Fiancés de Loches, la comédie musicale de Georges Feydeau et Maurice Desvallières, mise en scène et musiques de Hervé Devolder, adaptation et couplets Jacques Mougenot. Un triomphe au théâtre du Palais-Royal de Paris. La même année, elle organise, dans les locaux des éditions TriArtis, un récital poétique, « populaire et joyeux », intitulé Tout un poème.

Elle a mis en scène pour TriArtis le spectacle Ça s'appelle aimer de Brigitte Joseph-Jeanneney avec Adrien Biry-Vicente, Angelina Murta, Patrice Revaux, Florian Spitzer.
Elle part en tournée en 2015/2016 avec Les Fiancés de Loches.

François Mauricette

Gérald Stehr

Gérald Stehr

Peintre et écrivain, Gérald Stehr, né le 21 avril 1949 à Paris, est membre fondateur d’un groupe d’artistes parisiens, auteur de plusieurs livres, de scénarios et de piécettes de théâtre pour les enfants.

À l’Ecole des Loisirs, il a écrit les textes de livres de différents illustrateurs, dont ceux de son frère, Frédéric Stehr. Il a réalisé aussi de nombreuses adaptations pour le théâtre, principalement pour le Festival de la correspondance de Grignan.

Isabelle Cousteil

Isabelle Cousteil

Isabelle Cousteil
Ingénierie & production culturelle, Écriture(s)

Ancienne élève des classes préparatoires à l’Ecole Normale Supérieure, Isabelle Cousteil est titulaire d’une licence d’Histoire, d’une maîtrise de Conservation et Aménagement du Patrimoine et de l’Environnement et d’une maîtrise de muséologie.

Crée et dirige à partir de 1984 deux entreprises d’ingénierie culturelle et de production d’événements culturels et remporte divers prix (Fondation de France, Fondation Jacques Douce, Prix Unesco-Admical…).

Intègre en 1994 IP-Havas Intermédiation en tant que Directrice du développement marketing événementiel, puis Attachée à la Présidence et enfin Directrice de la communication et des relations internationales.

Reprend en 1999 une activité indépendante de conseil et de direction de projets culturels.

Intervient ponctuellement comme chargée de conférences dans différentes écoles et universités (Sorbonne Paris IV, Centre d’archéologie générale et d’anthropologie de l’art, Université Libre de Bruxelles, IRCOM, École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Art).

Depuis 2009, poursuit les missions de conseil et d’accompagnement de projets culturels et s’attache tout particulièrement à l’écriture sous toutes ses formes : reportages, scénarisation, récits, nouvelles, biographie, théâtre.

S’attache à l’écriture créative, à la lecture et à l’interprétation, associant les mots avec les autres expressions plastiques et scéniques ainsi qu’au partage avec les jeunes dans le cadre d’atelier d’écriture et d’interprétation (Paris – Arles)

Gouttes de plume, le blog d'Isabelle Cousteil

Bibliographie

2009

« À Monna Lisa, le Louvre, Paris » (fiction, collectif) - Éditions Triartis
Joué au Festival de la Correspondance de Grignan, adaptation et mise en scène Didier Long puis dans le cadre du Salon des Editeurs Indépendants du Quartier Latin – 2009

2010

« Quand les loups avaient des plumes » - Récit - Éditions Triartis
Sélection Salon du Livre 2011 & Meilleurs Premiers Romans – Bibliothèques Ville de Paris
Choisi par le Comité de Lecture du CTEB pour une édition en braille.

« Cyrano ou la maladie de gloire », Théâtre (commande Festival de Grignan) - Éditions Triartis
Joué en 2010, mis en scène par C.Corréïa.
Repris à Paris en 2011, mis en scène par S.Vincent, avec le soutien du CNL.

2011

« Gautier/Dumas, Fracasse et d’Artagnan au pays des Tzars » avec Agnès Akérib - Éditions Triartis. (Collection Correspondances Intempestives)
Adapté et mis en scène par S.Vincent (Interprété par B.Paviot et F.Rose.) - Représentations : Printemps des Poètes, Maison de Balzac, « À vous de lire », journées du Patrimoine…
Élu « Grande Lecture Patrimoniale » par le CNL.

« Petit journal d’un crabe » - Nouvelle
Commande de Press’Publica et des Laboratoires Merck.

2012

« Passagères » - (nouvelles) – Éditions Triartis

« Pour faire un monde » (Jeunesse) - Editions Pippa – Illustrations Claire Lhermey

2013

« Pierrot Bidon, l’homme cirque » (biographie), Édition HD/Entrop!k (soutien SACD et Hors les Murs.)

2014

« Demain », (nouvelle) - Recueil collectif Réunion des Musées Nationaux/WeloveWords, livre numérique téléchargeable sur : Itunes

« La Galerie des murmures, scènes de la vie rêvée des œuvres »(Fiction) - Triartis
avec le soutien de La Fondation La Poste
Adaptation vidéographique par création Mathias Delfau
Adaptation théâtrale, mise en scène Fred Nony - Joué à Senlis, Paris – bande démo

2015

« Comme un ours en pages », (nouvelle) - Recueil collectif Pippa (Collection Kolam)

« La leçon des ténèbres », (nouvelle) - Recueil collectif du Prix Hemingway (Au Diable Vauvert)

« Le Club des saints », (humour) - Recueil collectif sous pseudo (Pippa)

2016

« Passagères », (nouvelles) – édition revue et augmentée Triartis - mars 2016

« Noir d’ancre », (nouvelles) – Au Diable Vauvert - octobre 2016

Distinctions

2009

Lauréate « Littérature-Expression de vie » pour la nouvelle « Tête à tête »

2010

Finaliste Concours International de la nouvelle George Sand.

2011

Premier Prix « Femmes en toutes lettres–Sévignales » pour « Espoir qu’en vous »

Sélection « Meilleurs premiers romans » Bibliothécaires et Lecteurs de la Ville de Paris pour « Quand les loups avaient des plumes ».

2013

Sélection « 50 ans de France Culture » – Nuit Fiction au Palais de Tokyo

Lauréate concours « De la peinture à l’écriture » WeloveWords /Réunion Musées Nationaux.

2014

Finaliste du Prix Sarane Alexandrian-SGDL pour le manuscrit « Par la fenêtre ».

2015

2e Prix Hemingway pour la nouvelle « Derrière la clôture ».

2016

Lauréate du Prix de la Nouvelle Erotique pour la nouvelle « Noir d’ancre ». Les Avocats du Diable & Editions Au Diable Vauvert

Lara Suyeux

Lara Suyeux

Elle travaille entres autres avec : Elisabeth Chailloux, Benoit Lambert, Adel Hakim, Georges Werler, Jacques Descordes, Stéphanie Tesson, Jacques Falguières, Gabriel Calderon, Maria Zachenska, William Mesguich, José Pliya, David Fauvel…

Elle joue Racine, Shakespeare, Tchékov, Gabriele Calderon, Feydeau, Musset, A.Chouaki, Emmanuelle Marie, Corneille, Novarina, Edward Bond, Don Duyns, Lafontaine, Marivaux, Véronique Olmi et participe à plusieurs créations collectives…

Sur les scènes du théâtre du Rond Point, Théâtre des Mathurins, Théâtre des Quartiers d'Ivry, Théâtre de la Tempête, Théâtre 71-Malakoff, Théâtre de l'Atalante, Théâtre Paris-Villette, Théâtre de l'Etoile du Nord, Lavoir Moderne Parisien…
Ainsi que beaucoup de tournées en province, Scène Nationales, Centres Dramatiques Nationaux, et à l'étranger.

Elle joue la Reine Marie dans Le Roi se meurt de Ionesco avec Michel Bouquet, en tournée (105 représentations).

Elle joue à deux reprises le rôle de Célimène dans Le Misanthrope de Molière dans des mises en scène de Jacques Falguière puis de Benoit Lambert.

Elle est lectrice à plusieurs reprises pour le Festival des Correspondances de Grignan, dans des mises en espace de Christophe Correia, de Julia de Gasquet, aux côtés entre autre de Xavier Gallais et de Michel Vuillermoz.
Pour ce même festival, elle fait traduire, adapte et lit, Lettre d'un amour en exil (correspondance amoureuse entre Nicolaï Erdman et Angélina Stépanova qui deviendra un livre, édité chez Triartis, puis rejoué entre autre à la MC93 à Bobigny.

Elle a été également lectrice pour le Paris des Femmes aux côtés, entre autres, d'Isabelle Carré, Ariane Ascaride, Arié Elmaleh dans des mises en scène d'Anne Rotenberg, et de Murielle Magellan au Théâtre des Mathurins à Paris.

Olga Medvedkova

Olga Medvedkova

Née à Moscou et diplômée de l’Université Lomonossov, elle est docteur en histoire et civilisation de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (Paris) où elle a croisé la crème des intellectuels français. Habilitée à diriger les recherches à la Sorbonne - Université de Paris IV, elle a été l’une des premières pensionnaires de l’Institut National d’Histoire de l’Art.

Actuellement chercheur au CNRS, elle a publié de nombreux ouvrages et articles consacrés à l’art russe, et à l’histoire et à la théorie de l’art et de l’architecture (dont Jean-Baptiste Alexandre Le Blond, architecte (Baudry, 2007) qui a obtenu le prix Marianne Rolland Michel), des essais, des traductions, y compris de Kandinsky, de Bakst et de Pouchkine, ainsi qu’une pièce de théâtre et un roman, chez Mazenod, Fayard, Gallimard, Les Presses du réel, TriArtis et Alain Baudry & Cie. Certains de ces ouvrages ont reçu des prix prestigieux. Elle a publié aussi L’art russe (Mazenod, 1991) et de l’Histoire de Saint-Pétersbourg (Fayard, 1996). En 2014, Olga Medvedkova a reçu le prix de la Révélation de la Société des Gens de Lettres et dirige actuellement le projet collectif international « Les Européens, ces architectes qui ont conçu l'Europe », dans le cadre du Labex EHNE (Écrire une Nouvelle Histoire de l’Europe).

Son site : olgamedvedkova.blog4ever.net

Sa page Facebook

Séverine Vincent

Séverine Vincent

Formée au Studio 34, elle commence par participer en tant que comédienne à une quinzaine de spectacles classiques au sein de la troupe de Francis Perrin au Théâtre Montansier de Versailles (1995-1998), avant de fonder la Compagnie L’égale à égaux avec certains membres de la troupe du Montansier (cie en résidence à Louveciennes et soutenue par le Conseil Général des Yvelines (78)). Création d'une dizaine de spectacles de 2000 à 2008, notamment La Ronde, Le Barbier de Séville, On ne badine pas avec l’amour, La Nuit et le moment, La Mère confidente et La Mégère apprivoisée.

En 2008, elle est remarquée pour son interprétation de Bette Davis dans Qu’est-il arrivé à Bette Davis et Joan Crawford ?, mis en scène par Didier Long au Théâtre des Bouffes Parisiens, puis au chêne Noir à Avignon.

Elle collabore à nouveau avec Didier Long en tant qu’assistante à la mise en scène et comédienne sur Simpatico de Sam Shépard en 2012 au Théâtre Marigny, et sur Le plus heureux des trois d’Eugène Labiche au Théâtre Hébertot.

Parallèlement, elle tourne pour le cinéma et la télévision sous les directions, entre autres, de Claude Berri, Sandrine Veysset, Jean Marboeuf, Claude Goretta, Paul Vecchiali, Pierre Granier-Deferre, Aline Issermann, Caroline Huppert, Stéphane Kurc, Cris Briant…

En tant que metteur en scène, elle monte La Mégère apprivoisée, création en tournée saison 2007, et L’Unique et le voyou au Petit Chien (Festival Off Avignon 2012). Elle co-dirige avec Julie Marboeuf La Compagnie des Insoumises, spécialisée dans les lectures-spectacles présentées dans les lieux institutionnels (musées, médiathèques). Elle travaille en tant qu’adaptatrice et metteur en scène pendant une dizaine d’années avec le Festival de la Correspondance de Grignan.

Elle a rejoint L’Art éclair en 2012, et collabore avec Olivier Brunhes en tant qu’assistante à la mise en scène et comédienne sur ses créations (dernièrement : FRACAS). Cette saison, elle a joué dans Les palmes de Monsieur Schutz, mise en scène de Patrick Zard’ (au Théâtre Michel et en tournée), dans Les femmes et les enfants d’abord de Véronique Viel au Festival d’Avignon off, et elle a créé Rue des Plâtrières, un spectacle musical, avec Isabelle Morin, au Théâtre Clavel.

Anne Rotenberg

Anne Rotenberg

Elle a travaillé plusieurs années dans différentes institutions culturelles liées aux spectacles vivants et à l’écrit (Festival d’Avignon, SACD...). Depuis 2000, elle assure la programmation du Festival de la Correspondance de Grignan dont elle est la directrice littéraire et artistique. Parallèlement et depuis 11 ans, elle collabore régulièrement avec le metteur en scène Didier Long. Avec Véronique Olmi et Michèle Fitoussi, elle a fondé « Le Paris des Femmes »

Nikolaï Prorokov

Nikolaï Prorokov

Sa page Wikipédia.